Habitat dégradé & matériaux inexploités

 
DEMARCHE FA-bleue.jpg
 

L’association d’architecture FAIRE AVEC met en lien des matériaux inexploités avec des besoins d’amélioration de l’habitat.

Les architectes et leurs partenaires associés en fonction des projets accompagnent les personnes en situation de mal-logement, à partir des montages de dossiers de financement à la pendaison de crémaillère après les travaux.

FA2.jpg

DIAGNOSTIC

En 2017 en France, la Fondation Abbé Pierre dénombre 2090000 personnes privées de confort, 1123000 copropriétaires en difficulté et 3558000 personnes ayant eu froid pour des raisons liées à la précarité énergétique.

FAIRE AVEC propose en premier lieu le diagnostic du cadre bâti pour établir la liste des dégradations, dysfonctionnements et travaux prioritaires.

Pour chaque projet, l’association crée un groupement de ressources, soit un groupe de partenaires, pour FAIRE AVEC des compétences variées.

repérage des obstacles & analyse des désordres

FA3.jpg
FA4.jpg

FAIRE AVEC LES HABITANTS


Dans un processus de co-conception, un des objectifs majeurs de l’association est de replacer les premières personnes concernées au coeur du projet architectural.


FA5.jpg

permanence

L’association organise des permanences et tables rondes, afin d’ouvrir le dialogue avec les habitants, faire remonter leurs besoins et de traduire ces échanges par un cahier des charges au plus près de leurs désirs.

Puisque les mots ne peuvent pas toujours couvrir tout ce qu’on a à exprimer, FAIRE AVEC met en place des ateliers pour créer d’autres types d’échanges. Il s’agit de FAIRE AVEC des interventions artistiques, pour être à l’écoute de toutes les voix.

 
 

L’association organise par exemple des activités autour du corps dans l’espace avec la danseuse Yasmine Youcef, afin de mieux percevoir son environnement, et des ateliers avec le photographe Vivian Daval, dans lesquels chaque habitant inscrit la mémoire du lieu existant ainsi que l’utopie du lieu à construire.

 
FA8.jpg
FA9.jpg

matériaux

Définition d’un déchet selon le code de l’environnement :

« toute substance ou tout objet, ou plus généralement tout bien meuble, dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire »

FAIRE AVEC fait de la prévention, c’est-à-dire que l’association inscrit sa démarche dans les « mesures prises avant qu’une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet ».

FA11.jpg

L’objectif de FAIRE AVEC est de mettre en oeuvre des matériaux neufs inexploités (fin de série, déstockage, surplus de magasins et de chantiers) avant qu’ils ne deviennent déchet.

FAIRE AVEC s’appuie sur des acteurs existants sur le marché du réemploi, en ciblant ses actions sur la récupération de matériaux neufs. Elle s’applique à offrir du débouché à des marchés et filières d’avenir, afin de professionnaliser les pratiques et participer à l’évolution des usages dans le secteur du bâtiment.

 
FA12.jpg
FA1314.jpg

FAIRE AVEc LE DÉJÀ-LÀ

Récolter un ensemble de matériaux disparates peut devenir un atout. Des ateliers sont mis en place avec les habitants pour associer les matériaux, afin de créer des espaces singuliers, propres à chacun.

L’architecte donne certes un débouché à une filière en plein essor mais aussi les moyens d’une harmonie dans l’assemblage d’un déjà-là.

edited.jpg
 

habiter

Par l’accompagnement du projet architectural tout au long de son processus, FAIRE AVEC invite les habitants, premières personnes concernées, à ré-investir leurs habitats réhabilités.